Vos émotions au service de votre santé

La roue des émotions de Robert Plutchik

 

Nos perceptions, nos émotions, nos pensées colorent en permanence notre vie dans ses moindres détails. Tout ce qui affecte notre esprit affecte notre corps et vice versa.

 

Définition du mot émotion :

 

Le mot « émotion » est basé sur le latin emovere, dont e- (variante de ex-) signifie « hors de » et movere signifie « se mettre en mouvement ».

Le terme lié « motivation » est également dérivé du mot movere.

 

S’é-motiver :

 

  • Si nous sommes souriant, tout nous sourit.
  • Si nous sommes positifs, tout va bien.
  • Si nous sommes heureux, tout est beau autour de nous.
  • Si nous sommes enthousiastes, nous avons de l’énergie à revendre.

Il faut donc se servir de ses émotions pour avancer dans la sérénité et la vitalité.

  • Quand nous sommes maussades, tout est négatif autour de nous.
  •  Si nous avons peur de l’avenir, nous sommes bloqués et ne pouvons plus avancer.

 

Le lien entre les émotions, le mental et le corps :

 

Psyché (pensées, émotions, mental) et soma (corps) sont indissociables, c’est ce que le mot « psychosomatique » veut signifier.

D’où l’importance de ne pas renvoyer les maladies dites  “psychosomatiques”  à quelque chose d’imaginaire relevant du malaise.

 

         L’émotion est un mouvement d’énergie qui va du mental au corps.

 

Emotion – corps – mental fonctionnent ensemble. Si l’un des 3 se déséquilibre, c’est notre globalité qui en fait les frais.

 

 Les répercussions sur la santé :

 

Une émotion ou une pensée, s’accompagnent toujours d’une réaction ;

  • tension musculaire,
  • accélération du rythme cardiaque
  • et de la respiration…

qui entraîne une pensée négative d’incompréhension… qui engendre une nouvelle émotion…qui augmente la sensation corporelle…etc

 

Mouvement de vie, l’émotion alimente notre vitalité. C’est une énergie qui est constamment à notre service. Une énergie que nous avons tout intérêt à laisser librement circuler.

 

  • La peur va nous immobiliser pour nous préserver d’un danger.
  • La colère au contraire nous mettra en action pour nous défendre ou attaquer si besoin.
  • La tristesse nous plombe, mais son rôle est important pour laisser le temps au corps d’assimiler les chocs de la vie.
  • La joie nous fait vibrer et nous donne dans ailes dans les événements heureux de notre vie.

 

Décrypter le langage du corps et vivre nos émotions :

 

Vivre ses émotions c’est accepter de les décrypter.

Lorsque nous avons une impression de malaise, d’étouffement, de boule dans la gorge, c’est que quelque chose se passe en nous.

Reconnaitre l’émotion en comprenant le langage du corps, c’est accepter sa présence et aller à découverte de soi avec bienveillance.

L’identifier c’est comme voir le facteur déposer du courrier dans sa boite aux lettres.[1]

Nous ne savons pas si c’est du courrier important ou de la publicité. Nous avons le choix de ne pas aller voir et de continuer sa journée (subir l’émotion) ou s’interroger et se demander si ce n’est pas du courrier important (écouter son corps).

Ouvrir le courrier important correspond à la reconnaissance de cette émotion et de sa manifestation corporelle. En lisant cette lettre nous pouvons nous mettre en action pour la résoudre.

Si nous sommes de mauvaise humeur et que nous ressentons une boule au ventre, nous avons le choix de subir et de mal vivre notre journée, ou de nous demander la raison de cette boule, l’accueillir et nommer l’émotion qui s’y rapporte. Ceci libère le corps et nous soulage immédiatement.

 

Les clés pour vivre ses émotions et gagner en santé :

 

  •          Vivre et accepter ses émotions, pour changer d’état d’esprit et gagner en vitalité.
  •          Maîtriser ses pensées pour économiser les réactions de tensions de notre corps et laisser nos émotions circuler librement.
  •           Détendre son corps pour garder nos pensées positives et nos émotions en mouvements harmonieux.

 

[1] l’art de réaliser ses rêves de Rachel Colas

 

 

Vous souhaitez en parler ? je vous offre un appel découverte. -> Cliquez ici