“Plus on se détend, moins on a peur et moins on a peur plus on se détend”.

(Chen Man Ching) 

 

La détente corporelle est-elle un état, une technique, les deux à la fois ?[0]

 

Lors de ma 1ère séance de tai chi en 2006, quand je suis rentrée chez moi, je n’ai eu qu’une seule envie… aller me coucher.

Je me sentais détendue comme je ne l’avais jamais été dans ma vie. Ce relâchement de toutes mes tensions corporelles me donnait l’impression totale de planer.

 

Cet apprentissage de l’effort… sans effort, m’a également permis de développer ma conscience corporelle, d’entrer à l’intérieur de mon corps en étant à son écoute.

 

Le bénéfice est qu’aujourd’hui je repère beaucoup plus vite les signaux dus au stress dans mon corps et peux l’apaiser et le relâcher plus vite aussi.

 

Ce qui a pour avantage d’éviter les réactions en chaîne de mon organisme, comme le montre l’image ci-dessous :[1]

 

 

Une sensation de détente corporelle, suffit-elle à créer de la détente? [2]

 

La détente est souvent comprise comme un temps pendant lequel on se distrait, on fait autre chose.

 

On regarde un film par exemple et on oublie son quotidien pendant un laps de temps.

 

Dans cette perspective, la détente a un objectif d’évasion mentale mais pas vraiment de relâchement corporel (un film peut même être vecteur de contraction musculaire de stress en fonction du thème).(lien vers article : comment nos émotions polluent notre corps)

 

En effet le corps ne faisant pas de différence entre la réalité et la fiction, un film à suspense ou un jeu vidéo, seront vecteurs de cortisol, avec augmentation du rythme cardiaque et une augmentation du taux de sucre dans le sang pour pouvoir avoir de l’énergie pour répondre à ce stress… (lien vers article le stress comment çà marche) 

 

Avons-nous une manière propre de nous détendre ?

 

Chacun possède ou trouve ce qui va le détendre.

Toutefois, cette détente n’amène pas forcément la détente du corps qui régule tout notre système nerveux et apporte une vraie sérénité et un bien-être sur le long terme.

 

Permettant ainsi de sortir des peurs que le stress engendre.

 

En situation de stress, arrivons-nous à utiliser les techniques de détente corporelles apprises ?

 

C’est justement tout l’intérêt de pratiquer une activité physique de détente. En effet, cela permet en cas de stress, de pratiquer cette activité physique pour le voir diminuer sans chercher  de solution à l’extérieur de Soi.

 

Les activités physiques associées à la détente corporelles sont nombreuses :

 

  • Tai Chi,
  • Qi Cong,
  • Yoga,
  • Wutao,
  • Feldenkrais,
  • Pilate,
  • Stretching postural….

 

Ajouter la détente à une pratique corporelle, amène une meilleure santé et sérénité au quotidien, deux piliers pour un art de vivre vers le mieux-être.

 

La recherche de détente corporelle peut aussi être l’occasion d’apprendre à mieux se connaître, d’explorer ses ressentis, d’améliorer ses articulations et de mieux gérer les douleurs tant physiques qu’émotionnelles et, enfin, de développer sa conscience corporelle en lien avec l’environnement.

 

Associer une pratique corporelle avec de la détente corporelle apporte enfin un équilibre entre le corps et l’esprit.

 

Une autre conception de la détente corporelle est celle qui vise à un apprentissage du relâchement corporel et à l’abaissement du tonus musculaire habituel.

Ici ce n’est plus le mental mais la globalité de la personne via le corps et ses sensations..

Le mental se met au service du corps en y induisant les différentes étapes d’un relâchement physiologique.

 

Quels sont les bénéfices pour l’organisme de pratiquer des activités de détente Corporelle? 

 

Travailler à développer ses capacités de détente corporelle au travers d’une activité physique engendre :

  • Une meilleure gestion du stress,
  • Une amélioration de l’endormissement,
  • Une meilleure qualité du sommeil,
  • Une nette réduction des douleurs articulaires.
  • Le bonheur d’habiter un corps plus fluide.

 

D’être plus ancré dans son corps et d’adopter une posture qui économise.

D’améliorer sa respiration basse et ainsi d’apporter plus d’oxygène à l’organisme.

De mieux sentir ses appuis au sol et ainsi préserver son équilibre.. Équilibre qui diminue dès l’âge de 35 ans.

De mieux accueillir ses douleurs et de les soulager en se relâchant.

De travailler en sollicitant la musculature profonde de stature et ainsi ne plus utiliser la force, génératrice de tendinites et autres douleurs articulaires.

D’améliorer sensiblement les douleurs dans le dos par un renforcement de ces mêmes muscles profonds de stature.

D’être plus à l’écoute de son corps et des groupes musculaires sollicités grâce à l’étirement et au relâchement.

 

Adopter Sa technique de détente corporelle apporte donc santé, vitalité et sérénité au quotidien.

A vous de trouver celle qui vous correspond le mieux et d’amener une vraie détente physique autant que mentale en écoutant votre corps.

 

 

[0] mon expérience personnelle (Corinne Allemoz)
[1] Article inspiré du magazine de la fédération Sports pour Tous
[2]Nicole Bernard enseignante de tai chi à Paris

 

 

Vous souhaitez en parler ? je vous offre un appel découverte. -> Cliquez ici