Eviter et résoudre les carences dues au stress

Le stress est ignorant, il croit que tout est urgent.

Natalie Goldberg

Le stress utilise beaucoup d’énergie qui peut arriver à nous épuiser et surtout à puiser dans nos réserves en vitamines et en minéraux.

Ce stress et l’épuisement qu’il peut provoquer, a des répercussions sur notre vitalité avec de la fatigue, des insomnies, de la prise de poids ou de la perte de poids et/ou un état d’être survolté.

Comme vous l’avez vu dans l’article « hypersensibilité, qualité ou défaut« , l’hypersensibité et certaines émotions peuvent bouleverser et entraîner un stress intérieur, qu’il est bon de calmer pour retrouver l’équilibre ….

Aujourd’hui, je voudrais vous partager les solutions que j’utilise pour limiter au maximum l’épuisement des réserves de mon corps, quand le stress, l’hyperactivité ou le manque d’énergie me gagne.

1- Relâcher vos tensions corporelles

Quand vous êtes stressé-e cela a une répercussion directe sur votre corps qui se met en tension musculaire avec accélération du rythme cardiaque. C’est un mécanisme physiologique… pour plus de détails sur les mécanismes du stress, je vous invite à lire l’article en cliquant ICI.

Pour votre corps, toutes vos situations stressantes sont l’équivalent d’un lion qui veut vous manger et donc d’une mise en route de votre corps pour fuir ou attaquer.

Même si vous ne percevez pas ces tensions elles sont quand même là.

Quand vous êtes stressé-e, observez les réactions de votre corps et essayez de le détendre.

Pour cela vous pouvez faire :

2- Apaiser vos pensées

Quand vous êtes stressé-e, c’est souvent aussi parce qu’il y a plein de choses qui trottent dans la tête.

« Maîtriser ses pensées » est donc primordial pour apaiser son stress. Je vous donne des astuces dans cet article.

Là encore, nous n’avons pas forcément conscience de ses pensées. Elles sont si nombreuses à la seconde que nous n’en percevons même pas 1 %.

Calmer son mental est donc également un bon moyen pour apaiser le stress et éviter l’épuisement de votre corps

Pour cela utilisez :

3- Veiller à une bonne hygiène de sommeil

Qui dit stress dit fatigue. La encore pour plus de détail sur les conséquences du stress sur votre vitalité, je vous invite à lire l’article sur :  « le stress facteur de fatigue »

Il est donc important de veiller à ces rythmes de sommeil.

Toutefois le stress peut énerver et empêcher de dormir.

Dans ces cas-là, vous pouvez essayer de :

  • prendre une infusion de passiflore
  • ou mettre quelques gouttes d’huile essentielle de lavande sur ma tête d’oreiller ce qui détend et amène le sommeil progressivement.

Astuce en plus : Si je sens que mon corps est tendu je le crispe volontairement trois fois en le relâchant à chaque fois ce qui libère les tensions inconscientes.

4- Veiller à son alimentation

Le stress entraîne des carences mais « l’alimentation aussi peut être facteur de stress ».

Le stress perturbe énormément le système nerveux en puisant dans nos réserves.

Le système nerveux a besoin de 3 nutriments indispensables qui sont très sollicités en cas de stress :

Le calcium ne sert pas qu’à nos os , il sert également à la bonne régulation de notre rythme cardiaque.

Le magnésium contribue à une bonne conduction de l’électricité et si nous sommes en carence cela peut entraîner:

  • des crampes
  • des jambes sans repos
  • de la fatigue
  • de l’énervement

Les oméga 3 sont le gras indispensable à notre cerveau et à nos neurones il est donc important d’en apporter suffisamment dans notre alimentation.

De plus les corps gras contribuent à un bon gainage de nos nerfs, ce gainage appelé myéline est comme une gaine isolante d’un câble électrique.

Plus cette gaine est correcte, plus l’électricité de notre corps peut circuler librement dans notre corps.

Quand je sens que je suis stressée, je consomme:

Les orties, que j’ai la chance de cultiver dans mon jardin . Je les consomme en jus, en soupe, en poudre après les avoir fait sécher

L’ortie est très riche en calcium magnésium fer

Elle est très utile quand on est anémié ou en stress ou dans les cas d’inflammation articulaire.

Toutefois attention à sa consommation en cas d’insuffisance rénale, si vous êtes sous anticoagulant ou en hypotension.

 conclusion

Pour récapituler :

  • Apaiser son corps
  • Calmer le mental
  • Bien dormir
  • Bien manger

Vous voilà paré pour résoudre et éviter les carences et aussi évacuer votre stress au quotidien.

Si vous souhaitez en savoir plus, j’organise des ateliers quotidiennement pour vous aider sur ce chemin, n’hésitez pas à me solliciter pour y participer.

Vous souhaitez en parler ? je vous offre un appel découverte. -> Cliquez ici


Pour vivre sans douleurs et sans stress, téléchargez votre kit bien-être pour une journée sereine !